Accueil > Sports individuels > DPL Racing > Sentiers de Mougins

DPL Racing

Sentiers de Mougins

Share |

La course de Christine

Alors qu’est-ce que j’ai fait ce dimanche ? Je ne sais pas trop moi-même…

Je devais faire les « Sentiers de Mougins », course nature de 9.6km et j’ai fini par faire « les rivières de Mougins » parcours de 10.4 km :

- cross ? Non, trop de dénivelé….

- Trail ? : non trop court….

Piscine  ? ha oui c’est peut être bien ça mais j’avais oublié mes palmes !

Plantons le décor : parcours à 90% sur sentiers et sur pistes dans le parc de la Valmasque. Samedi, un vent à décorner les taureaux puis de la pluie bien soutenue. Il a plu encore toute la nuit et dimanche matin, c’est avec la pluie que nous nous sommes rendus sur le lieu du départ sans être sûrs du maintien de la course. Heureusement, le retrait des dossards se fait dans un gymnase, nous pouvons donc rester à l’abri avant le départ, je papote avec les amis coureurs du coin. Il se met à pleuvoir de plus belle, je m’échauffe environ 15 minutes, je ne connais pas le parcours. J’ai juste retenu qu’il termine par une montée difficile….

10h, le départ est donné. Il n’y a pas foule, 124 fadas et quelques marcheurs partis un peu avant.

Nous commençons par une légère montée sur bitume puis du plat avant d’attaquer la partie « nature ».

Première impression : ça monte ! et moi on m’avais pas dit que c’était dès le début…

deuxième impression : c’est pas une piste ça ! C’est un chemin ultra caillouteux et raviné….j’évite une grosse flaque après j’abandonne et je vais tout droit, où je peux en évitant plutôt les parties argileuses. Mais ce n’est rien, ensuite nous passerons par un sentier monotrace, « monoboue » plutôt, qui grimpe aussi, pffff. Je continue, j’entends sans cesse la fille qui est derrière moi se marrer tellement on se met minables.

Enfin, un sentier à peu près normal avant de repartir en sous bois.

Puis on arrive sur une vraie piste, large avec une sorte de gravier et l’eau qui ravine au milieu. C’est le seul endroit où j’arrive à mettre le turbo pour caler à fond les manettes pour tomber sur ….un ruisseau qui passe par-dessus la piste ! Arf, ça fait un moment que j’évite plus les flaques alors go, go go, plouf plouf plouf et le ravito est là ! Ha bon, déjà, ça fait 5km….ha cool  !

Après c’est nettement moins cool, sentier monotrace très raide, très boueux où j’ai eu du mal à extraire ma chaussure de la boue par deux fois….puis deux ou trois marres où je baigne jusqu’aux genoux….toute la Valmasque est dans mes chaussures, je suis sûre qu’il y a même des trucs vivants. Encore un sentier un peu plus large en descente mais pas moyen de trouver un appui stable. Puis ça remonte d’abord sur un sentier puis à nouveau dans un truc super étroit. Et la fille derrière moi qui rigole toujours autant, moi j’ai plutôt battu mon record de jurons. Finalement, la fille en question me dépasse dans une côte (oui encore une côte).

Nous nous retrouvons enfin sur un sentier moins aquatique, plus large.

La fin n’est pas loin mais je ne la vois pas…. Normal, le parcours a été rallongé ! (mais ça je le saurai plus tard). Le dernier morceau se fait sur route et dans un dernier sprint, je gratte une petite place.

Je termine en 1h06, 98ème, trempée et morte de rire. Je rate le podium catégorie pour une place mais la fille qui a pris la troisième place m’a mis 3 minutes dans la vue donc pas de regret ; Je serai même prête à recommencer (hé ouais, ça s’arrange pas).

Et puis pour finir, un grand merci à l’organisation et aux bénévoles présents sur tout le parcours. Balisage top ! Merci aussi à nos deux photographes Yves et Anne-Marie qui permettent à tous les coureurs d’avoir de beaux souvenirs.

Mougins 1