Accueil > Rugby > Stade Niçois > Rugby Nice : Pas d’exploit pour les niçois à Limoges !

Stade Niçois

Rugby Nice : Pas d’exploit pour les niçois à Limoges !

Share |

Nice aura tenu en respect Limoges une mi-temps, avant de subir la domination limousine ce dimanche au Stade Beaublanc (6-28). L’exploit n’a donc pas eu lieu. Et Nice s’arrête au stade des 1/8e de finale du Championnat de France de Fédérale 1. L’objectif qualification dans le top 16 ayant été atteint, le but, lors de cette phase finale, abordée avec de nombreux blessés (notamment les premières lignes Guarese, Gaona et Mc Kie), avec un suspendu de poids (le pilier Dahbi), était de se hisser au niveau de Limoges, l’un des favoris pour la montée.

Ce fut le cas à l’aller, malgré de nombreuses occasions ratées. Ce fut aussi le cas en début de rencontre ce dimanche. L’entame était excellente de la part du RNCA. L’équipe atteignait même la demi-heure de jeu à la hauteur de son adversaire (6-6, à la suite de deux pénalités de Malavard).

Deux faits de jeu allaient toutefois changer la donne : les sorties sur blessure du capitaine niçois David Penalva et de l’ailier Arnaud Mathet. Juste avant la mi-temps, Limoges allait d’ailleurs inscrire un essai qui fera la différence.

Après être revenu de la pause avec sept points d’avance (6-13), les hommes de Benetton pouvaient laisser venir les protégés de Manu Boutet. Capables d’être plus denses en mêlée, appliqués en touche, Limoges maîtrisait la deuxième partie de la rencontre. A la suite d’un deuxième carton jaune de Moxham – les deux équipes termineront à 14 contre 14 –, Limoges allait dérouler et inscrire deux nouveaux essais pour remporter la rencontre (28-6) et s’offrir une place en quart-de-finale.

Cette opposition face à un club professionnel a permis au RNCA de Marc-André Domergue et Manu Boutet de mesurer le chemin qu’il reste encore à accomplir pour parvenir à se hisser au niveau des meilleurs dès la saison prochaine. Les deux hommes y travaillent sans relâche.

L’équipe niçoise à Limoges : Canizares, Faurois, Uipa Sua (Kaikelikofe, 60) – Penalva (Derrstroff, 20), Boukanoucha – Espagno (Sainte Croix, 60), Moxham, Ormea (Mezencev, 70) – Delmonte (Guerre, 66), Mc Hugh (Benstaali, 57) – Mathet (Dramé, 30), Keil, Kacharava, Lapierre – Malavard