Accueil > Sports collectifs > A.N.I.C.E.S > Randonnée du 26 mars

A.N.I.C.E.S

Randonnée du 26 mars

Share |

Le 11 Niçois a encore frappé ! Ah le foot…. ! Ben non, là, il s’agirait plutôt de randonnée.

En effet, ils étaient 11, disons plutôt 10, puisque le 11ème arrivera plus tard dans l’histoire, à prendre le départ, ce dimanche 26 mars à 8H45 (merci à Mattieu d’avoir tenu compte du changement d’heure), du siège de l’association. Coralie et Jo, Vanessa, Michèle, Jérôme et Cécile, Pascal et Sonia, Gilbert et JP, ainsi que nos compagnons à quatre pattes, Idole et Miki, tout ce petit monde s’entassait, qui dans le minibus, qui dans la voiture de Jo et Coralie, pour rejoindre, après avoir récupéré le 11ème homme, mais quel homme ! (Mattieu) à Castagniers, le Cros d’Utelle une grosse heure plus tard.

La montée au col d’AMBELARTE, 600 mètres de dénivelée plus haut, se passe sans encombres, et nous sommes tous joyeux de nous retrouver sur un champ herbeux aux odeurs de crottes de moutons, pour entamer notre repas habituel. Le vin et le chocolat sont toujours de la fête !

Puis c’est la redescente, avec un premier arrêt non désiré, puisqu’on ne coupe pas impunément la route à un troupeau de mouton gardé par 4 patous…. Mais c’était sans compter la présence de nos deux dompteurs, Cécile et Mattieu, qui réussirent à amadouer ces gentils chiens, ce qui nous permis de continuer notre route.

Mais quelque temps après, un panneau jetait un froid sur notre moral : « chemin fermé »…. Nous supposons que ledit chemin a dû subir quelques éboulements. Mattieu effectue une opération de reconnaissance, d’où il ressort finalement la présence d’une seule petite difficulté, parfaitement négociable. Nous reprenons donc notre route, et effectivement, cette difficulté se matérialise par une partie de chemin éboulé, ce qui nous oblige à passer un par un, en nous tenant à une main-courante, mais tout le monde s’en sort sans problème.

La fin de la randonnée se déroule sans trop de difficultés, même si, dans le dernier quart d’heure, Sonia nous a fait le coup de la panne. Mais tout est bien qui finit bien, et profitons de ce compte-rendu pour l’aplaudir à nouveau pour ses efforts !

Puis c’est classiquement le retour en voiture, le village d’Utelle n’offrant pas les infrastructures nécessaires au pot de l’amitié.

Une ambiance très sympa, à quand la prochaine !