Accueil > Sports individuels > OGC Nice Escrime > Pierre Loisel vice-champion du Monde junior et Constance Catarzi jeune (...)

OGC Nice Escrime

Pierre Loisel vice-champion du Monde junior et Constance Catarzi jeune relève du fleuret féminin

Share |

Les espoirs niçois et l’équipe de France d’Escrime M20 récompensés à Vérone

Excellente prestation des jeunes aiglons aux championnats du Monde juniors

Les couleurs de l’OGC Nice Escrime ont été fièrement représentées lors des Championnats du Monde juniors à Vérone samedi 7 et lundi 9 avril.

Trois espoirs du fleuret niçois ont participé à cet événement mondial où ils ont rayonné dans leur catégorie.

Pierre Loisel, vice-champion du Monde junior

Le fleurettiste Pierre Loisel excelle lors des compétitions individuelles et par équipes. En individuel, il survole les matchs de poule en terminant invaincu. Il déroule ensuite lors de la phase d’élimination directe en dominant le Vénézuélien Andres Argote quinze touches à quatre. Le Niçois effectue une autre prestation de haut vol face au Chinois Bennian Mao en l’écartant quinze à cinq. Il continue sa lancée en éliminant le Chinois Bin Wu quinze à treize.

En quart de finale un match très serré l’oppose à l’Américain Sidarth Kumbla. Après avoir mené durant la majeure partie du combat, il s’incline d’une toute petite touche le privant de la médaille mondiale en individuel. Pierre va décrocher une très belle cinquième place mondiale, le hissant au rang de premier Français au classement des championnats du Monde de Vérone.

Deux jours après ses performances individuelles, l’Azuréen crée l’exploit lors de la demi-finale avec l’Equipe de France. Le dernier relais du jeune Pierre Loisel a été l’élément décisif de la rencontre. Il offre une avance de huit touches au dernier relayeur de l’équipe de France. Impérial, l’Aiglon réitère sa combativité en finale contre une grande équipe de Russie en inscrivant quatorze des vingt-six touches de la France.

Les Tricolores décrochent la médaille d’argent des championnats du Monde face aux Russes de Kirill Borodachev. Pierre Loisel ajoute son nom au prestigieux palmarès de l’OGC Nice juste après celui de son maître d’armes Jean-Noël Ferrari, dernier médaillé niçois aux championnats du Monde par équipe (Lisbonne 2002).

Le Niçois Stef De Greef a également participé à l’édition 2018 des championnats du Monde avec l’Equipe de Belgique dans la catégorie des moins de vingt ans. Sa prestation est à saluer sur le Mexique, avant de s’incliner aux portes des demi-finales face au Japon. Il contribue par sa performance à la sixième place mondiale de la Belgique.

Constance Catarzi, jeune relève du fleuret féminin

La catégorie dames de l’OGC Nice a été représentée de la meilleure des manières par Constance Catarzi. La jeune fleurettiste de dix-neuf ans a sublimé son art lors de la phase de poules. Elle bat notamment Sylvie Binder, classée quatorzième mondiale. La niçoise brille dès les premiers matchs d’élimination directe. Elle écarte l’Indienne Harpriyamaan Kaur sur le score détonnant de quinze touches à deux.

Un duel franco-français a ensuite lieu lors du tableau de soixante-quatre face à la Lyonnaise Morgane Patru. La rencontre se solde par la victoire de l’Aiglonne quinze à neuf sur la quinzième mondiale. Au troisième tour de tableau, elle est opposée à l’Egyptienne Yara Elsharkawy. Constance livre un combat palpitant qui se termine sur un score serré de quinze touches à treize pour la Niçoise.

Un bel affrontement contre la numéro huit mondiale Marta Ricci se conclut sur le score de quinze touches à dix pour l’Italienne championne du Monde cadette 2017. La jeune Tricolore terminera à la quatorzième place mondiale lors de ses premiers championnats du Monde. La Niçoise se classe deuxième sur les quatre françaises participant aux Championnats du Monde juniors à Verone.

Par équipe, la "Pitchoune" participe à la première rencontre face au Canada. Elle mène face à Sarah Filby lors de son second relais et met la France à l’abri avec une avance de cinq touches. Elle conforte la victoire de l’Equipe de France au cours de ce deuxième tour de tableau.

En quart de finale, l’Equipe de France tient tête à l’équipe de Singapour finaliste de cette édition 2018, sur un score très serré de quarante-deux touches à quarante-cinq.

Lors des matchs de classement, Constance offre une prestation pleine de promesses face à la Russie. La rencontre se termine en faveur des Russes quarante-cinq touches à trente-et-une. La France finit à la huitième place des championnats du Monde juniors.

Portfolio