Institut d’Aikido A.K.J

Nouvelle saison, nouveau cours

Share |

Pour cette nouvelle saison, un nouveau cours est proposé le mardi matin de 10h00 à 11h30 et s’adresse à tous. Il est consacré à la partie spécifique dite « Jumbi Dosa » (préparation physique et mentale à la pratique de l’Aïkido), aussi appelée « Taiso », « Aïki Taiso » ou bien encore « Aïki gym ».

Seront abordés comme il se doit les fondements qui constituent cette discipline et surtout l’étude qui vise à la modification de l’utilisation du corps dans la pratique.

Nouvelle saison, nouveau cours.

Pour cette nouvelle saison, un nouveau cours est proposé le mardi matin de 10h00 à 11h30 et s’adresse à tous. Il est consacré à la partie spécifique dite « Jumbi Dosa » (préparation physique et mentale à la pratique de l’Aïkido), aussi appelée « Taiso », « Aïki Taiso » ou bien encore « Aïki gym ».

Seront abordés comme il se doit les fondements qui constituent cette discipline et surtout l’étude qui vise à la modification de l’utilisation du corps dans la pratique.

Le cours portera sur les points suivants :

- les Tanren en individuel et à deux (exercices qui visent à préparer et à forger le corps au mouvement)

- Le relâchement

- Le transfert du poids du corps

- L’Awase ( la concordance, s’harmoniser)

- Le rythme

- Intention / perception

- Le ressenti

- L’écoute

Le cours est ouvert à toute personne désireuse de se familiariser avec cette forme de pratique, avancés ou débutants, Aïkidokas ou pratiquants d’autres arts martiaux intéressés par l’étude de principes qui sont communs au Budo.

Quel est l’intérêt de cette forme de travail ?

Ne plus travailler « en force », utiliser son corps différemment mais efficacement. Pratiquant l’Aïkido et les arts martiaux depuis plus de 40 ans, j’ai découvert cette forme de travail qu’en 1988 lors d’un stage d’été dans les Pyrénées, dirigé par Minoru Kanetsuka Sensei. J’ai été séduit et interpellé par ce qu’il proposait. Il parlait beaucoup de Atari (prendre le centre et l’intention du partenaire au moment du premier contact), du transfert du poids du corps, d’être à l’écoute, le ressenti, du relâchement, et nous faisait faire des mouvements au ralenti en gardant le contact sans perdre la relation, etc…

Ce fût le début à ses côtés d’une longue et laborieuse mais passionnante recherche, parsemée de quelques moments lumineux mais aussi de pas mal de doutes. Il y a quelques années, deux Senseis Hino Akira et Minoru Akuzawa, sont venus raviver et confirmer ce choix, cette direction.

Je vous invite à venir partager cette expérience.