Accueil > Sports Collectifs Indoor > ASBTP - Section Handball > Montée en puissance de la N3

ASBTP - Section Handball

Montée en puissance de la N3

Share |

Montée en puissance de la N3, l’ASBTP en haut du classement

PNG - 233.2 ko

Cette année, la Nationale 3 de l’ASBTP Nice va jouer, c’est quasiment une certitude, autre chose qu’une place en milieu de tableau. Xavier VOUILLOT, confiant, voit la montée en puissance. Depuis son retour en Nationale 3 après un court passage en quatrième division, l’équipe n’est jamais parvenue à trouver la formule pour retenter la montée. Sans jamais vraiment trembler pour sa place au niveau National, les Jaunes connaissaient, assez vite, leur sort : trop juste pour jouer la montée, mais trop bien en place pour flirter avec la relégation. Mais il y a un peu plus d’un an, après plusieurs saisons sur le banc, Raphaël GALLICE est parti, et Michel VOUILLOT, fin juin, est donc passé d’adjoint, à entraîneur n°1. Une opportunité et une volonté : assurer un renforcement de l’équipe par le recrutement. Si les départs ont été nombreux, les arrivées l’ont été encore plus ! Un groupe largement renouvelé qui, pour le moment, donne pleinement satisfaction avec trois victoires pour une défaite, celle concédée d’un but à Fréjus. Dernier succès, très solidement, 24-19, à domicile, contre Corte qui était pourtant encore invaincu. Une équipe niçoise homogène avec le Capitaine BOUZIANE à cinq buts et derrière KRAÏ, RABENANDRASANA et ROCHETTE à quatre réalisations. Avec trois buts, RIVET n’est pas en reste. Si pour le moment une équipe survole le championnat, Istres, quatre victoires, avec une moyenne de neuf buts d’avance, Nice est juste derrière avec dix points accompagné de Fréjus et Teyran. C’est très serein que VOUILLOT s’avance devant l’un des premiers grands défis de sa carrière d’entraîneur. Confiante également, son équipe lui ressemble et c’est bien là l’essentiel. "Notre jeu commence à se mettre en place. Nous sommes un peu en avance au niveau de la défense. Nous avons trouvé des automatismes. Même si nous avons beaucoup de nouveaux joueurs, ils ont tous une certaine culture handball et cela permet d’avoir des repères communs et une base défensive solide. Il y a encore du travail en attaque." Un dernier mot ? Avec une toute petite moyenne de 21.25 buts encaissés par match, le BTP possède la meilleure défense du championnat. L’arrivée de l’ancien gardien du Cavigal Nice et de Monaco, Richard BALLAND-ROCHE, n’y est pas étrangère...

L’ASBTP en haut du classement Le 25 octobre 2015, c’était le premier des deux tests qui permettaient de mieux situer le véritable niveau du Bâtiment Nice newlook, qui évolue en Nationale 3. Les coéquipiers de Nicolas Perrin de sont imposés 17-19 à Draguignan. Sans forcément briller, mais en étant efficace. Et c’est là le plus fort. Contre un surprenant promu, Nice a gagné à l’extérieur, faisant preuve de beaucoup de solidité. "La victoire est au bout et c’est l’essentiel. Ce match était charnière. Malgré la remontée de Draguignan en fin de partie (Nice menait 11-16 à la 44e ; ndlr) nous avons fait le boulot. Gagner des matchs comme ça en début de saison c’est très important. En outre, celà nous permet de rester dans le groupe de tête et permet de corriger les lacunes défensives et offensives dans la sérénité. Gagner des matchs comme cela, veut dire que l’on peut gagner, peu importe la manière et c’est déjà un gros signe. Pour ambitionner quelque chose il faudra la manière et l’envie et là ce n’est pas encore le cas. Il nous faut encore travailler. Maintenant nous avons quinze jours pour préparer Istres, l’une des grosses cylindrées du championnat et voir si vraiment on peut jouer quelque chose cette année", explique l’ancien joueur du Cavigal Nice. Et cet après-midi, Istres a reçu sa première claque de l’année, 19-28, contre une équipe antiboise qui se relance après un début de saison raté. Nice va donc recevoir Istres aux Eucalyptus le 14 novembre 2015 : la place de leader en jeu. "Après ce match on saura un peu plus où nous en sommes." Teyran, Nice et Istres sont en tête avec treize points. Reportage Magsport06 Nos équipes de N3, PNF, et ETM à la 1ère place. L’ASBTP Nice face à Istres : Le temps d’un après-midi, le 29 novembre dernier, les Eucalyptus ont été le théâtre d’un des chapitres les plus importants de la saison. Ce match aurait du se dérouler il y a quinze jours mais suite aux attentats perpétrés dans la Capitale, Istres avait choisi de ne pas rejoindre les Alpes-Maritimes. Rencontre primordiale donc, le vainqueur prenant une première option pour terminer dans les deux premiers du championnat à la mi- saison. Sachant que le champion montant directement en Nationale 2, son dauphin jouera un barrage. La victoire est revenue à l’équipe de Xavier Vouillot sur le score de 27-24 à l’issue d’un match très serré, lui permettant de prendre la tête du classement. Elle l’occupe toujours après les victoires suivantes sur Teyran le 21 novembre et sur Marignane le 6 décembre ! …………………………………………………….

PNG - 399.3 ko

En Pré-Nationale Filles, les jeunes joueuses de l’ASBTP sous la houlette de Murielle Bailet font aussi bien que leurs homologues de N3M ! Elles sont 1ère du championnat (avec 19 pts) devant Hyères, après leur victoire 33-27 sur Antibes Juan Les Pins HB lors de la 7ème journée du 5 décembre 2015. ……………………………………………………. En Excellence Territoriale Masculine, les joueurs de l’ASBTP entraînés par Ziane El Fraihi bénéficient d’un classement tout aussi flatteur ! 1er du championnat (22 pts) devant Antibes (19 pts), à l’issue de la 8ème journée et leur victoire 37-23 sur Vence et après avoir gagné pratiquement tous leurs matchs depuis le début de la saison. Voilà des résultats exceptionnels cette saison pour l’ensemble de nos équipes, qui permettront d’envisager des lendemains qui chantent pour le club. Nos remerciements sont adressés aux intervenants à tous les postes, dirigeants et entraîneurs, joueurs, bénévoles, et bien sûr au public, qui a soutenu avec force les équipes, à domicile comme en déplacement.

Word - 15.4 ko
Montée en puissance de la N3

Portfolio

N3 MASCULINE ASBTP Pré Nationale Féminines ASBTP