Accueil > Multisports > A.N.I.C.E.S > Karolina Lazarewicz entraineur toujours aussi dynamique !

A.N.I.C.E.S

Karolina Lazarewicz entraineur toujours aussi dynamique !

Share |

Après la rencontre avec Maxime Montaggioni, c’est avec Karolina Lazarewicz que Sophy a rendez-vous :

- Sophy : - « Salut Karo, ça fait 10 ans que tu es dans l’association, tu es ainsi, si on peut dire, « l’entraineur général » de toutes les équipes (surtout de l’équipe Une), est ce que tu peux nous parler un peu des entrainements ?

- Karolina : - « Bonne question Sophy, alors cette année, on travaille sur un nouveau mode d’entrainement puisqu’on se retrouve avec 2 équipes par entrainement parce qu’ils étaient trop nombreux pour travailler avec les 3 équipes (N1 / N3 / N4). Personnellement, je le vis mieux et je pense que chacun y trouve son compte en petit groupe puisqu’on travaille d’avantage l’intensité et en profondeur par rapport aux autres années. »

- Sophy : « Est-ce que tu travailles aussi en lien avec les autres entraineurs ? »

- Karolina : - « Oui, par exemple avec Cédric on s’est vu en début d’année pour qu’on soit sur la même longueur d’ondes, en particulier au niveau des objectifs individuels et collectif du groupe. Je suis régulièrement en contact avec Cédric (entraineur N3) et Serge (entraineur N4), on échange nos idées et nos objectifs et grâce à toutes les informations, je mets en place les entrainements afin qu’ils puissent correctement répondre aux demandes des joueurs.

- Sophy : « Maintenant que la saison a reprit, comme se passe la rentrée ? »

- Karolina : - « Ah ah, en début de saison, c’est toujours un challenge parce que pendant les 2 mois d’été, certains n’ont rien fait (où beaucoup d’apéro) ; on travaille donc beaucoup le cardio mais aussi la condition physique ; on revoit les bases et les tactiques car il faut se rappeler que rien n’est jamais acquis.

- Sophy : « A l’entrainement, j’ai cru voir qu’il y avait déjà des blessés, non ? »

- Karolina : - « Eh oui malheureusement c’est un peu comme partout … C’est un manque de chance, le problème c’est que les incidents se répercutent sur le travail d’équipe. Même si ça me permet de passer plus de temps avec certains lors des entrainements, l’équipe se retrouve quand même à 3 plutôt qu’à 4 ou 5 et ça se répercute sur la cohésion de l’équipe. C’est donc à la fois un avantage mais aussi un inconvénient pour toute l’équipe. »

- Sophy : « Comment trouves tu le groupe en ce début de saison ? »

- Karolina : - « Pour moi, c’est dans la continuité des années précédentes, même si certains joueurs ont changé d’équipes, la cohésion est toujours là ! »

- Sophy : « Pour terminer, est ce que tu pourrais nous parler des prochaines échéances, tournois, rencontres ?

- Karolina : - « Prochainement on va avoir un tournoi à Turin avec l’équipe n°1 qui ne sera pas au complet même si on espère que Gilles sera présent avec nous, enfin rétablit. On a aussi un tournoi à Laval où il est possible que Cédric et Sébastien soient sélectionnés pour le collectif UNADEV France puisque ce sont les plus aptes à être intégrés.

- Sophy : « Merci Karo et bonne saison »