Youssef JAADI, Champion de France Universitaire de Cross

mardi 23 décembre 2014, par Nice Côte d’Azur athlétisme

Pour sa première course officielle individuelle depuis son arrivée sur Nice en septembre, Youssef (dossard 309) réalise une grosse performance en s’imposant lors des championnats de France Universitaire qui se tenaient à Dijon jeudi.... Tant chez les filles que chez les garçons, les championnats de France universitaires de cross ont couronné deux athlètes de très haute volée. Retour sur une journée à fond la caisse.


Un froid glacial, un vent qui vous transperce, il ne manquait que la pluie pour transformer cet après-midi de décembre en une journée épouvantable à ne pas mettre un chat dehors. Heureusement, les gouttes avaient décidé de faire un break de quelques heures. Juste le temps pour les quelque six cents concurrents des championnats de France universitaires de cross, puissent décider qui seraient le roi et la reine de l’édition 2014.

Et le temps bien pourri n’a pas altéré la qualité des deux courses au programme. Bien au contraire. Si le suspense n’a pas toujours été de mise, en particulier chez les femmes, l’intensité des courses, leur rythme parfois effréné a offert un magnifique spectacle aux spectateurs qui avaient osé sortir leurs anoraks pour venir crotter leurs chaussures sur un parcours sélectif et remarquable de visibilité dès lors qu’on prenait un peu de hauteur.

Le décor, Floriane Chevalier s’en est assez peu souciée. La Clermontoise a tout simplement fait ce qu’elle a voulu sur les 5 000 m de course, remportant au passage son deuxième titre en deux ans. Marie Bouchard, la Bretonne, septième l’an dernier, a fait ce qu’elle a pu mais le rythme imposé par son adversaire a eu raison d’elle. « Je me suis toujours appliquée à imprimer mon rythme et à penser sans cesse à relancer », expliquait l’Auvergnate.

Son mérite était d’autant plus grand qu’il y a une bonne dizaine de jours, elle était au Japon, à Chiba, pour participer à une course d’ekiden (marathon-relais). Les efforts, pas plus que le décalage horaire, ne semblaient l’avoir marquée tant elle apparaissait fraîche et à peine essoufflée, la ligne d’arrivée franchie.

Un semi-marathon la veille

Tout le contraire de Michael Gras chez les garçons. L’un des deux jumeaux Gras est resté de longues minutes dans l’aire d’arrivée à essayer de reprendre son souffle et surtout comprendre ce qui venait de se passer. Car lui et son frère Damien étaient clairement en Bourgogne pour réussir un doublé. Quelques minutes plus tard, le souffle de nouveau régulier, il reconnaissait mi déçu, mi vexé : « Je m’attendais à dérouler et à gagner facilement. » Mais c’était sans compter sur le talent de Youssef Jaadi. Le Niçois, pour sa première participation a l’épreuve, réussissait un coup de maître.

Parfaitement placé d’entrée derrière Valentin Chartier, il laissait le Chalonnais mener la course durant son premier quart avant de prendre petit à petit les choses en main. Longtemps au coude à coude avec Michael Gras, il réussissait finalement à s’extirper du piège du Bordelais, faisant parler à merveille sa pointe de vitesse façonnée sur le 1 500 m.

Heureux mais un peu incrédule devant sa victoire, il expliquait : « Je ne connaissais aucun de mes adversaires. Alors je me suis adapté à la course. » Bien lui a pris car le Marocain a assommé tous les autres concurrents.

Pour expliquer un peu plus sa déconvenue et celle de son frère, Michael Gras soulignait : « Nous n’avons absolument pas préparé la course. Hier (mercredi) , nous avons couru un semi-marathon en 1h12’. » Sans doute pas idéal pour préparer des France de cross, mais les jumeaux Gras sont adeptes des expériences à contre-pied. Ainsi voici quelques mois, ils ont participé au Marathon des sables. Avec un certain bonheur puisque Michael a terminé premier Français et septième au scratch.

Mais bien loin de la chaleur saharienne, lui et son frère ont dû se rendre à l’évidence, jeudi sur le parcours du campus de l’université de Bourgogne, le Maroc est venu les défier presque jusque sur leurs terres. Et Youssef Jaadi, son digne représentant, a mis tout le monde d’accord.

Portfolio


Nice Côte d’Azur athlétisme

Nice Côte d’Azur Athlétisme

Mots-clés

Accueil