Accueil > Sports Collectifs Indoor > Nice Roller Attitude > Elite : Journée 15 : Nice perd en 2 minutes

Nice Roller Attitude

Elite : Journée 15 : Nice perd en 2 minutes

Share |

2 minutes et 17 secondes, c’est le temps qu’il a fallu aux fous du bitume de Villeneuve la Garenne pour s’assurer la victoire face aux anges de Nice samedi soir, salle Tony Bessi. C’est en effet à la 38’ que Palma a réussi à ouvrir le score avant que Sebag puis Naud ne portent, dans la foulée, le score à 3-0.

Tout avait pourtant bien commencé pour des azuréens assurés de jouer à l’échelon inférieur la saison prochaine. Libérés et sans complexes, ils se sont montrés rigoureux défensivement face à l’une des équipes les plus talentueuses du championnat.

Devant un Roman de Preval, une nouvelle fois impérial sur sa ligne de but, les niçois auraient pu ouvrir le score notamment lors de deux situations de supériorité numérique. Fait rare dans le roller-hockey, les deux équipes se séparent sur un score vierge à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, le jeu reste équilibré. La tension monte au fur et à mesure de la partie. L’équipe qui réussira à marquer prendra un indéniable ascendant psychologique. Et ce sont bien les franciliens qui prennent l’avantage. Déconcentrés et se souciant plus de l’arbitrage que de leur propre jeu, les anges encaissent 3 buts en quelques instants. Ils ne démobilisent pas pour autant et mettent toutes leurs forces dans la bataille pour tenter de revenir. Le match, qui jusque-là était très fair-play devient de plus en plus haché par les interventions des arbitres. Les situations de supériorités numériques se succèdent de part et d’autre sans pour autant que le score n’évolue.

A la 44ème minute une faute de Maxime Laval provoque la colère d’Edouard Clisson. Les deux joueurs sont expulsés. Grégoire, de Villeneuve, est lui aussi sanctionné quelques instants plus tard et c’est à 3 joueurs contre 2 que Nice trouve enfin les chemins du but par l’intermédiaire de leur capitaine Cyril Duchassin, de retour parmi les siens après deux match d’absence.

Les dernières minutes sont à l’avantage des locaux qui essayent par tous les moyens de réduire le score mais ils butent sur la défense adverse. Le tableau de marque indique 1-3 lorsque le coup de sifflet final retentit. Dommage, une nouvelle fois dommage, voilà le mot qui aura été le plus prononcé par les anges cette saison.