Accueil > Sports Collectifs Indoor > Nice Roller Attitude > Elite : Journée 14 : Nice en Nationale 1.

Nice Roller Attitude

Elite : Journée 14 : Nice en Nationale 1.

Share |

Tout comme au match aller, les anges de Nice peuvent regretter la défaite contre Amiens. Ils se sont inclinés 5-3 en terre Picarde au terme d’un match qui semblait à leur portée. Ramener des points de ce déplacement aurait fait du bien aux niçois qui, malgré la rétrogradation en N1 désormais officielle, comptent profiter au maximum du plaisir de jouer ensemble au plus haut niveau du Roller hexagonal.

C’est dans la même configuration que la semaine passée à Rethel que les anges de Nice se sont présentés dans la superbe salle du Coliseum d’Amiens. Cyril Duchassin, de nouveau forfait, est présent pour coacher l’équipe alors que Thomas Fontana revêt une nouvelle fois le costume de joueur pour cette rencontre.

Les niçois attaquent le match par le bon bout et se montrent dangereux dès la première minute. Après plusieurs tentatives, c’est Charles-André Outin qui ouvre le score sur le rebond d’un tir de Maxime Laval. Les écureuils d’Amiens répliquent aussitôt par leur capitaine Clément Crignier. Celui-ci double la mise quelques minutes plus tard. Durant la fin de cette première mi-temps, les locaux se montrent plus offensifs. Ils imposent leur jeu et c’est assez logiquement qu’ils marquent un troisième but à quelques instants du buzzer (3-1).

Au retour des vestiaires, les anges se jettent à nouveau dans la bataille. Le jeu s’équilibre et tourne à une série de contres de part et d’autres. Cette phase laisse le temps au gardien international azuréen Roman de Preval de montrer, une nouvelle fois, toute sa classe. Sur une faute niçoise, les amiénois obtiennent une supériorité numérique qu’ils réussissent à convertir en but. Au cours du temps mort qui suit, les niçois se remobilisent et décident de ne pas laisser filer ce match. Le message est entendu et Outin trouve à nouveau le chemin du but sur un décalage du capitaine Milano. Ce dernier marquera lui-même le troisième but niçois à 4 minutes du terme.

Les anges reviennent et font douter les écureuils. Nice pousse, Amiens résiste. Durant la dernière minute, Roman de Preval déserte sa cage au profit d’un joueur de champ supplémentaire. Nice se procure une nouvelle et dernière occasion avant que Clément Crignier ne récupère le palet et le propulse dans la cage vide, s’offrant par la même un hat-trick. Après les matchs contre Amiens à l’aller, Caen et Paris XIII, les niçois sont une nouvelle fois déçus d’avoir laissé échapper un match qu’ils pouvaient gagner.

Avec 13 points de retard sur le dernier non relégable et 4 matches à jouer, leur sort est désormais scellé. Il ne reste plus qu’un leitmotiv : plaisir, solidarité et orgueil afin de finir honorablement cette saison 2011/2012.