Accueil > Multisports > A.N.I.C.E.S > Découverte du Goalball !

A.N.I.C.E.S

Découverte du Goalball !

Share |

Samedi 8 juin 2019 de 10h à 16h au gymnase Terra Amata, ANICES a accueilli Roberto Perra, arbitre national qui a fait le déplacement de Toulouse pour initier au Goalball 8 torballeurs : Angélique, Mélanie, Sandrine, Aurèle, Foudil, Mirlind, Sébastien et Yacine !

Ce sport paralympique de ballon sonore commence à se développer en France et ANICES souhaite s’ouvrir à cette discipline, pour les jeunes comme pour les adultes.

Yacine est un joueur non-voyant de Torball et de Goalball, je l’ai rencontré pour lui poser quelques questions :

- Salut Yacine, tu vas une fois par mois à Toulouse pour t’entrainer au Goalball, peux-tu nous expliquer brièvement ce qu’est le Goalball ?

Le Goalball est un sport paralympiques qui se joue par équipe. Tout comme au Torball, deux équipes de trois joueurs s’affrontent sur le terrain, tous portent un masque opaque sur les yeux.  La balle utilisée et sonore, à la différence près qu’au Goalball celle-ci pèse 1,250 kg pour 500 g au Torball. Durant le match, les deux équipes s’envoient la balle d’un camp à l’autre en essayant de mettre un but. Celle qui en a inscrit le plus à l’issue des deux mi-temps de 12 minutes remporte la victoire.

-  Le Torball et le Goalball sont ils complémentaires ?

Le Goalball et le Torball sont de sport bien différent, mais pourtant complémentaire. Le Goalball permet de travailler tout particulièrement sa force dans les tirs, mais également les déplacements sur le terrain qui sont indispensables durant les matchs. Le Torball, lui, permet de travailler sa vitesse, sa fluidité dans les tirs ainsi que sa technique et sa discrétion.  Une qualité toute particulière réunit toutefois ces deux sports d’équipe : la communication. Une équipe qui communique pas, c’est une équipe qui laisse des écarts et qui donne l’avantage à son adversaire.

- Comment as tu trouvé le niveau des niçois lors de cette initiation ?

On sent que la base torball est bien ancrée au niveau du jeu. Que ça soit au niveau de l’attaque avec des balles qui roulent ou bien encore au niveau de la défense, il a fallu un peu de temps pour que tout le monde puisse bien se positionner pour défendre les 9 mètres mais dans l’ensemble à la fin de la journée pour moi c’était vraiment super positif. Concernant le tir ce n’est qu’une histoire de travail, les rebonds étaient même un peu présent en fin de séance. Dans l’ensemble, je suis vraiment super content du niveau tout particulièrement de celui des filles qui est bien supérieur à ce que j’ai pu voir sur Toulouse et cela malgré le fait qu’elle n’en est jamais fait avant…

Merci Yacine.

J’ai rencontré également Angélique, joueuse voyante de Torball pour qui c’était la première expérience en tant que joueuse de Goalball :

- Ca a été une belle rencontre avec Roberto, il est super pédagogue, il a su nous faire aimer ce sport ! j’ai joué comme au torball même si j’avais des appréhensions par rapport au ballon (plus lourd) mais au final c’était de fausses peurs, on est plus libre sur le terrain, même si les repères n’étaient pas simple à utiliser. il y a plus de liberté qu’au torball mais moins de jeux techniques et tactique ! Biensur je ne parle pas de l’ambiance qui comme toujours était Super !

Bravo à tous les joueurs qui ont participé à cette journée sportive et un immense merci à Roberto et à la FFH Fédération Française Handisport section Goalball !

Voir la vidéo