Accueil > Sports Collectifs Indoor > Nice Basket Compétition 06 > Basket féminin (NF1) : Charleville à l’usure face au NBC 06 !

Nice Basket Compétition 06

Basket féminin (NF1) : Charleville à l’usure face au NBC 06 !

Share |

Longtemps accroché par Nice, le FCBA a signé hier soir un septième succès consécutif qui le rapproche de la montée, à trois journées de la fin. Avant leur demi-finale de Coupe de France contre Bourges, les Flammes carolos ont empoché leur vingt-quatrième victoire du championnat, jeudi soir en match avancé, face à une accrocheuse équipe de Nice.

A Charleville-Mézières, salle Bayard, ASPTT Charleville-Mézières bat Nice Basket Compétition 06 sur le score de 87 à 64.

Arbitres : Jean-Jacques Waibel et Arnaud Ortillon.

L’évolution du score, par quart-temps : 30-12 ; 43-30 ; 63-55 ; 87-64.

ASPTT CHARLEVILLE-MEZIERES

* Amel BOUDERRA 8 pts (7 passes décisives, 5 fautes provoquées), * Carine CONTESSI 17 pts, Bélinda M’BOMA 8 pts (4/6 à 2 pts, 8 rebonds, 22 d’évaluation), * Sarra OUERGHI 20 pts (7 rebonds, 28 d’évaluation), * Alexia KUSION 7 pts, * Djéné DIAWARA 23 pts (10/13 aux tirs, 21 rebonds, 7 fautes provoquées, 39 d’évaluation), Elisabeth MONTERO 4 pts, Zuzana ONDREJOVA non entrée en jeu. * Joueuse faisant partie du cinq de départ

Entraîneur : Romuald YERNAUX

NICE BASKET COMPETITION 06

Hasnat MAHOUCHIZA, Madinina DONIVAR 2 pts, * Morgane PLESTAN 10 pts (4 passes décisives), * Emilie PETITEAU SILBANDE 25 pts (9/15 aux tirs, 6/7 aux lancers-francs, 4 rebonds, 8 fautes provoquées, 21 d’évaluation), Jézabel RICHARD 6 pts, * Laurence CAYOT 7 pts, * Fabienne CONSTANT 2 pts, Eléonore LUHAKA, Marylène GUERRA 1 pt, * Jeanne SENGHOR-SY 11 pts (9 rebonds, 5 fautes provoquées). * Joueuse faisant partie du cinq de départ

Entraîneur : Olga TARASENKO

AMEL BOUDERRA IMPRIME LE RYTHME (30-12)

Auteur du premier panier après seulement six secondes, Amel Bouderra mettait dès l’entame beaucoup d’intensité. Djéné Diawara tentaculaire au rebond, Charleville soignait sa défense, à tel point que le scoring des Azuréennes demeurait vierge pendant plus de trois minutes, avant une pénétration de Morgane Plestan (14-4, 5e). Très active à l’intérieur, Sarra Ouerghi s’enroulait ingénieusement autour de ses adversaires pour donner une avance déjà très confortable à sa formation après que Bélinda M’Boma eut effacé un primé d’Émilie Petiteau Silbande (30-12, 10e).

SANS ROTATION A L’INTERIEUR (43-30)

En atteignant déjà les dix unités personnelles, SarraOuerghi permettait à Carine Contessi d’inscrire un bonus qui offrait vingt-sept points de marge au FCBA (39-12, 23e). Grâce à sa rigueur défensive, l’équipe de Romuald Yernaux venait d’infliger un cinglant 13-0 à son hôte. Alors que Zuzana Ondrejova était clouée sur le banc (cou bloqué), Djéné Diawara écopait d’une malheureuse troisième faute, qui obligeait son entraîneur à composer à l’intérieur. Moins marquée par l’internationale malienne, Jeanne Senghor Sy se rappelait au bon souvenir de son ancien club pour initier, avec la complicité d’Émilie Petiteau Silbande, le réveil des Niçoises (43-30, 20e).

SUR LA CORDE RAIDE (63-55)

Avec un tir bonifié de Laurence Cayot, Nice passait un 9-0 à Charleville, de part et d’autre de la mi-temps. Beaucoup plus agressive et adroite à l’image de Jézabel Richard, l’équipe azuréenne se rapprochait à cinq longueurs (47-42, 24e). En plus d’un panier dans la raquette de Sarra Ouerghi, Alexia Kusion enfilait un tir primé bienvenu. Après une période de flottement, les Flammes carolos reprenaient timidement le contrôle de la rencontre en provoquant à leur tour des fautes, même si Morgane Plestan marquait en périphérie (55-49, 27e). Nice s’accrochait, mais Carine Contessi sortait un bonus dont elle a le secret (63-55, 30e).

GÉNÉROSITÉ RÉCOMPENSÉE (87-64)

Amel Bouderra renvoyée sur le parquet, le FCBA signait un 6-0 rédempteur. Handicapée par quatre fautes, Djéné Diawara (39 d’évaluation) muselait le secteur intérieur pour libérer les Flammes, qui s’échappaient à nouveau après un 6-0 (77-59, 35e). Asphyxiées par l’impact ardennais, les Niçoises lâchaient sur la fin, si bien que le leader s’imposait, après deux tirs bonifiés consécutifs de Belinda M’Boma et Elisabeth Montero, sur un score certes flatteur mais ô combien important (87-64).

d’après l’article de l’Union