Accueil > Jeux de boules > Billard Club de Nice (BCN) > ANICES, la première randonnée post confinement !

Billard Club de Nice (BCN)

ANICES, la première randonnée post confinement !

Share |

8h45, ils arrivent par petits groupes, humains et canidés, au siège de l’association : d’abord Marie, Naïco et Jean-Philippe, puis Vanessa et Nassila, puis Catherine, Patrick et Claire, puis François, Vincent et Fabienne, et enfin Arnaud.

Direction le Col de Brouis, au-dessus de Sospel que nous atteindrons environ 1h15 plus tard.

Là, nous retrouverons Marion et Francois accompagnés d’Altaï, Eric, Denis, Véronique, Clara et Fleur, accompagnés de leurs chiens Léna et Icarre. Les visionnaires Patrick et Catherine nous quittent ici, préférant à la randonnée une petite virée champêtre, restaurant à l’appui !

Notre guide, Alain et sa compagne Isabelle prennent la tête du groupe.

Une piste large et peu caillouteuse me fait regretter de n’avoir pas préféré mes baskets à ces chaussures de randonnées dans lesquelles mes pieds cuisent un peu. Et d’ailleurs, tout commence à cuire, puisque la rando choisie est une ligne de crête, sans aucun arbre. Un petit air présent tout au long de la matinée nous donne toutefois l’illusion d’un rafraîchissement ponctuel.

Vers midi, nous sommes heureux de trouver un coin d’ombre où nous arrêtons nos pas pour un repas convivial autour des vins, friandises et génepi généreusement partagés par les membres du groupe.

Vers 13H15, c’est la poursuite de notre randonnée vers le petit village de Piene Haute : Piene, ses rues, ses fontaines où nous remplissons nos gourdes. Piene, chaud sous le soleil de 14h30 !

C’est donc enfin le chemin du retour qui s’amorce, dans la parfaite ligne de son devancier chemin de l’aller, ce qui au moins a le mérite d’éviter que nous ne nous perdions.

Mais il fait vraiment trop chaud : Alain décide finalement de partir récupérer une voiture où ceux du groupe qui souffrent vraiment de la chaleur ou des pieds pourront se réfugier pour finir le chemin de retour.

Nous atteindrons enfin le parking vers 16h30, l’heure du pot de l’amitié pour certains membres du groupe, les autres préférant rentrer pour avoir le temps d’accomplir leur devoir d’électeur.

Nous aurons au moins retenus, pour ceux qui l’ignoraient, que les randos d’été doivent se faire à l’ombre.

A la prochaine,

Jp