Accueil > Sports individuels > DPL Racing > 10 Km de St Laurent du var

DPL Racing

10 Km de St Laurent du var

Share |

Dimanche, je suis allée encourager les participants au triathlon de Nice et j’ai joué au photographe. Je me suis donc levée tôt, j’ai marché un peu puis j’ai enchainé par une après-midi de travail. Lundi matin, je ne suis donc pas des plus fraîches mais je m’étais dit que plutôt que de faire un entraînement toute seule, ce serait pas mal de faire un 10km organisé à proximité juste pour voir. Je pars donc sur Saint Laurent du Var en train, j’ai à peine le temps de chercher mon chemin qu’un coureur de mes connaissances passe en voiture à ce moment là et nous voilà en route vers le point de départ.

Le parcours n’a rien de folichon, il se situe entre le Var et la zone industrielle, il faut faire deux boucles. Il a par contre l’avantage d’être plat de chez plat et propice à faire baisser le chrono. D’ailleurs, je me dis que l’an prochain se sera compliqué si je suis en forme et la course nature de samedi est programmée juste avant : refaire la course nature ou bien « profiter » de ce 10km plat pour améliorer le chrono perso ? Voilà, c’est bien ma faute d’être curieuse et d’aller tester un truc et l’autre en me disant que comme ça je pourrai choisir la fois d’après….

Il y a plein de monde que je connais. Des coureurs qui s’abstiennent et qui feront des photos et assureront les encouragements. Pour ça, c’était vraiment génial, j’ai eu l’impression d’avoir un club de supporters !

Le départ est donné. Nous remontons le long du var, je suis moins vite que d’habitude dès le départ. Après le premier demi tour, j’ai déjà un peu de mal. Je redescends avant de refaire un demi tour et de passer le 5ème km (en 26 minutes). Un gars dont c’est le premier 10km s’accroche sur mon pauvre rythme, il finira par me dépasser vers le 8ème. Il fait lourd, j’ai chaud, je m’arrose et me contente d’essayer de terminer tranquillement. Le soleil daigne enfin sortir, je dois même faire quelques pas de marche à plusieurs reprises. Heureusement je suis rejointe par un coureur sur le dernier km, lui aussi a du mal, nous nous relaçons un peu et restons ensemble. Nous entrons dans le stade pour faire un tour de piste et franchissons l’arrivée ensemble. 55′33″, je pense avoir limité les dégâts étant donné mon état de forme. je pensais que le parcours serait plus ennuyeux mais même en difficulté, il m’a bien plu, peut être du fait des nombreux demi-tours et des tours de ronds points.

Je reste pour les podiums (33′34′′ chez les hommes et 38′13′′ chez les femmes), un petit apéro et le tirage au sort. Un couple d’amis me déposera à la maison où je vais enchaîner avec le boulot, pffff.

photo B. Mordiniphoto de gillou1photo S. Moulinet2